Rechercher
  • le staff

Radio-Fréquence du visage

MARIE FRANCE

VENDREDI 16 DÉCEMBRE 2016

Témoignage :

« J’ai testé des séances de radiofréquence sur le visage »

Notre journaliste a testé un nouvel appareil de radio fréquence pour combattre un début de relâchement cutané sur le visage. Son bilan de l’expérience :


A 41 ans, avec ma peau d’ex fumeuse qui a un peu trop pris le soleil, il m’arrive régulièrement de me dire que je fais un peu plus que mon âge, que mon teint manque de fraîcheur. Quand on m’a proposé de tester sur mon visage le protocole de radio fréquence dédié à l’anti-âge, à la minceur et à la rétraction cutanée, j’ai pesé le pour et le contre. Son avantage, selon le centre de médecine esthétique : aucune douleur et même un effet chaleur plutôt agréable. Son principal inconvénient, selon moi : la nécessité de faire une séance par semaine pendant huit semaines en « traitement d’attaque » puis une séance par mois en entretien. Son résultat ? A priori rien de spectaculaire, mais selon les femmes, un résultat allant d’un effet bonne mine (ha, le fameux « effet bonne mine ») à une diminution visible des ridules. Réflexion faite, j’ai dit oui.


LES SÉANCES

Toutes les séances se déroulent exactement de la même façon. On s’allonge et la pratiquante passe fermement sur la zone souhaité le fameux appareil, en faisant de petites rotations. Effectivement, aucune brûlure, car elle prend bien garde à ne jamais laisser l’appareil trop chauffer la peau. En priorité, elle a choisi de traiter les zones qui me posaient problèmes : un ovale du visage qui tend à se relâcher, un double menton qui apparaît. Pour les rides du front en revanche, elle m’a prévenu que ce n’était pas la peine de s’y aventurer car la peau étant ici trop lisse, le collagène, l’effet « booster de collagène » de la machine n’y avait aucun effet.

Après 30 minutes top chrono de séance, un petit bip. C’était la fin. Ma peau démaquillée était un peu luisante du gel dont j’avais été enduite pour faciliter l’application, peut-être un peu plus rouge que d’habitude, mais rien de notable. Je pus me remaquiller, prendre ma voiture et retourner travailler. A la seconde séance je lui demandais : « Au bout de combien de temps voit-on les résultats ?. – En général, il faut compter trois ou quatre séances pour voir son effet repulpeur. – Mais moi je ne vois jamais rien, j’ai beau me regarder dans le miroir attentivement, rien. J’ai tendance à me trouver superbe quand j’ai une mine affreuse et en général on me complimente sur mon teint quand j’ai fait la fête toute la nuit. – Attendez, vous verrez, ça ne viendra peut-être pas de vous. »


ENFIN DES RÉSULTATS

Contre toute attente, c’est au bout de la sixième séance que vint le premier compliment. Une escouade d’amies que je n’avais pas vu depuis mille ans (mille ans = trois mois) me complimenta un samedi soir sur cette mine superbe. J’abordais donc les trois dernières séances comme un bonus de cette mine superbe, quand, lors d’un week-end dans ma ville natale, une ancienne copine que je n’avais pas vue depuis deux mille ans (deux mille ans = 5 ans) me dit : « Dis donc, c’est incroyable, le temps n’a pas d’emprise sur toi. » En deux nano secondes, le temps que mon cerveau calcule le ratio bienveillance / politesse / nécessité de dire cela si ça n’était pas vrai, je considérais qu’effectivement la radiofréquence devait vraiment avoir agi sur mon visage. Depuis, je me regarde plus attentivement dans la glace, et oui… Il me semble bien voir que ma peau est plus jeune, les sillons autour ma bouche moins creusés, mon ovale plus lisse. Surtout, et c’est l’un des effets secondaires du traitement, ce protocole a agit sur mon érythrose. Plus de rougeurs sur la zone T, un avantage magique en hiver, quand ma peau est rouge et blanche.

Suivez-nous sur :

  • Facebook - Esthetic Medical Pro
  • Twitter - Esthetic Medical Pro
  • Instagram - Esthetic Medical Pro
  • YouTube - Esthetic Medical Pro

L'amincissement assuré

à petit prix

© Esthetic Medical PRO

Created by Reverseweb

ESTHETIC 

MEDICAL PRO